Si c’est le cas, c’est certainement parce que vous pensez qu’il est dans le meilleur intérêt de vos enfants d’avoir une bonne relation avec votre ex-conjoint, parent de vos enfants. Évidemment, c’est plus facile à dire qu’à faire mais il y a toutefois des ressources pour vous aider.

D’ailleurs, avec l’entrée en vigueur du nouveau Code de procédure civile, il est maintenant obligatoire pour les parents de participer, ensemble ou séparément, à une séance d’information sur la parentalité et la médiation si vous souhaitez que votre dossier soit entendu par un tribunal.

Au-delà du fait que ces séances sont obligatoires, elles peuvent vous outiller! Profitez-en! Vous mettrez toutes les chances de votre côté pour que votre séparation soit faite dans l’intérêt de vos enfants.

La séance est animée par deux médiateurs familiaux d’expérience, un du domaine juridique et l’autre du domaine psychosocial. La séance est divisée en 3 grandes parties : les aspects psychosociaux de la parentalité après la rupture, l’information juridique utile et la médiation familiale.

La séance explique notamment, le choc psychologique d’une séparation sur les conjoints, les réactions et les besoins des enfants et donne des outils pour une communication efficace entre parents. Votre réorganisation familiale sera facilitée car vous serez en mesure de cibler davantage vos besoins, ceux de votre ex-conjoint et ceux de vos enfants. Vous comprendrez davantage vos droits, vos obligations et vos responsabilités et vous prendrez des décisions éclairées.

De plus, la séance sur la parentalité après la rupture est une étape très utile avant d’entreprendre des séances en médiation familiale avec votre ex-conjoint pour régler plus concrètement les conséquences de votre séparation. En effet, vous connaîtrez déjà la nature, les objectifs et le déroulement du processus de la médiation familiale. De plus, vous serez plus compréhensifs envers l’autre, mieux informés sur les besoins de vos enfants et les vôtres et la discussion sera orientée vers les enjeux véritables et le futur.

Il ne faut jamais oublier que ce qui est néfaste pour vos enfants, ce n’est pas la séparation en soi mais la façon dont vous, parents, gérez les conséquences de celles-ci et réorganisez votre nouvelle réalité familiale!

La séance sur la parentalité après la rupture d’une durée de 2h30 est offerte gratuitement dans plusieurs palais de justice au Québec. Appelez au 1-800-536-5140 pour vous inscrire.

Pour en savoir plus : http://collections.banq.qc.ca/ark:/52327/bs2405378

Texte rédigé par Me Nancy Drolet